The news is by your side.
ban-enicem

Suspicion autour de sa candidature : Elie Kamano répond à ses détracteurs

33

elie-kamano[dropcap]A[/dropcap] peine qu’il a exprimé son penchant de briguer la mairie de Matoto, des voix dans la cité font état du financement du général du reggae guinéen par des barons qui préfèrent tapir dans l’ombre que de s’exhiber à la face de l’opinion publique. Des allégations sommes toutes chimériques qui ne ressemblent nullement à Elie Kamano. C’est du moins ce qu’il tente de prouver entre ces lignes.

« Ceux qui le disent connaissent mal Elie. Le commun des Guinéens sait que je ne suis pas corruptible. Je ne suis pas quelqu’un qui se laisse entraîner dans des pratiques obscures. Rappelez-vous un peu quand on a voulu corrompre Elie Kamano dans cette affaire de Kaléta. Vous vous souvenez sans doute du bruit que cela avait fait dans la cité. Alors, chers frères, sachez que je n’ai aucun baron qui me finance. Ma force, c’est cette jeunesse consciente qui est venue me proposer de me présenter candidat à Matoto. Puisque convaincue du noble combat que je mène depuis plus d’une décennie », enseigne-t-il à ses détracteurs.

Se targuant de n’avoir jamais prêté ses services d’artiste à un homme politique guinéen, celui qui se porte à la mairie de la plus grande commune du pays se présente pourtant comme la coqueluche des politiques à l’image de cette belle demoiselle qui s’attire plusieurs cœurs à son passage.

« Je n’ai jamais chanté pour un homme politique de ce pays. Or, j’ai la sollicitude de la presque totalité de ces politiques. Mais, ce n’est pas mon affaire. D’ailleurs, je suis comme une belle jeune fille qui dérange tout lors de son passage. Mais je reste moi-même parce que je sais ce que je veux et connais où mettre les pieds », clarifie Kamano.

Mady Bangoura

00224 664 29 48 51

Conakryinfos.com

Facebook Comments
Print Friendly, PDF & Email
À LIRE AUSSI
English English Français Français