The news is by your side.
ban-enicem

NBA : Milwaukee sacré champion avec le Guinéen Mamadi Diakité !

38

Les Milwaukee Bucks ont battu les Phoenix Suns 105-98 et remportent leur premier titre en 50 ans. Giannis Antetokounmpo a été tout simplement immense.

Battus lors des deux premières manches de la série, les Bucks ont aligné quatre victoires de suite pour d’adjuger le deuxième titre de leur histoire, 50 ans après celui conquis par les légendaires Oscar Robertson et Kareem Abdul-Jabbar.

Un match fou du « Greek Freak »

Un autre homme est entré dans la légende cette nuit : Giannis Antetokounmpo. Ce match 6 était certes très âpre et disputé, mais le Grec d’origine nigériane a su tirer son épingle du jeu : 50 points, 14 rebonds et 5 contres pour le « Greek Freak », qui signe là l’une des plus belles lignes de statistiques dans ce genre de rencontres, et qui soulève également le trophée de MVP des finales.

De vendeur à la sauvette à champion NBA

Une fierté pour Giannis, lui qui travaillait comme vendeur à la sauvette dans les rues d’Athènes quand il était petit pour subvenir aux besoins de sa famille et qui a tenu à rappeler à tous les enfants d’Afrique et d’Europe que dans la vie, il ne faut jamais abandonner et toujours croire en ses rêves :

« J’ai commencé à jouer au basket pour aider ma famille, pour les sortir de la galère. Je n’aurai jamais pensé qu’à 26 ans, je jouerais au basket à ce niveau. Je ne parle même pas de jouer : juste de connaître tout cela. Il y a huit ans et demi, quand j’ai commencé à jouer en NBA, ma mère vendait des choses dans la rue. Et aujourd’hui, je suis là, assis au sommet, et j’en suis extrêmement reconnaissant. »

Mamadi Diakité également sacré

À noter qu’outre Giannis, ainsi que son frère Thanasis, également dans l’effectif des Bucks, un autre joueur issu du continent africain a été sacré cette nuit : il s’agit de Mamadi Diakité. Le Guinéen, qui disputait là sa toute première saison en NBA, n’a presque pas joué lors de ces finales, mais remporte tout de même sa première bague de champion.

Source : DW 

Facebook Comments
Print Friendly, PDF & Email
À LIRE AUSSI
English English Français Français