The news is by your side.
ban-enicem

Mines : Elhadj Bouna Keita fait venir des investisseurs français, libyens et émiratis pour un investissement de 60 millions de dollars

428

Malgré la pandémie de Covid-19 qui sévit, la politique économique du président Alpha Condé continue d’attirer des investisseurs étrangers en Guinée. Et pour cause !

Un groupe d’investisseurs français, libyens et émiratis séjourne actuellement en Guinée pour investir dans le secteur minier plusieurs centaines de millions de dollars USD pour contribuer au développement socioéconomique du pays.

Il s’agit des sociétés SOTACO, Africa Oil, Gas & CTS Consulting Technical Services et Gaoual-Télémelé Mining qui réunissent leurs forces pour exploiter de l’or en Guinée, notamment dans les zones de Fifa et Maleya dans la préfecture de Siguiri.

Interrogé par les médias, le porte-parole du collectif des investisseurs, Baillard Philippe, CFO du Groupe SOTACO, présidé par Samir Ben Romdhane, a décliné l’objet de leur visite en Guinée.

« En plus de l’Europe que nous couvrons, nous avons décidé d’investir aux Emirats Arabe Unis qui nous ont ouvert au marché guinéen pour venir exploiter des mines. Dans un premier temps, nous sommes en Guinée pour l’exploitation d’une mine d’or. Mais à la longue, nous voudrions étendre nos forces pour l’exploitation d’autres mines, parce que nous avons de très grandes ambitions de notre présence ici en Guinée. Je dois remercier pour l’accueil chaleureux que nous avons eu, car lorsqu’on est arrivés, personne ne se connaissait. Et nous avons pu échanger avec l’opérateur économique Bouna Keita. Il nous a ouvert le cœur et les portes de la Guinée. C’est avec un grand plaisir que nous venons chez vous pour vous apporter le meilleur de ce que nous avons. », a-t-il expliqué.

En outre, M. Philippe a ajouté qu’en plus de l’exploitation de l’or qui est l’objet de leur arrivée à Conakry, ils envisagent d’investir dans l’exploitation d’autres matières premières, ainsi que dans les technologies nouvelles.

Pour sa part, l’homme d’affaires, Elhadj Bouna keita s’est réjoui du choix de la Guinée par ces investisseurs qui promettent d’investir des centaines de millions de dollars, contribuant ainsi à la lutte contre la pauvreté dans le pays

« Je suis très content de la politique économique que le président Alpha Condé a mise en place pour booster l’économie de notre pays. Il a toujours voyagé à l’étranger avec les hommes d’affaires. C’est à travers notre voyage de Sotchi que nous avons contacté M. Abdallah et M. Mounir qui, à son tour, a pris contact avec une entreprise franco-émiratie SOTACO pour venir investir en Guinée. Malgré la Covid-19, ces investisseurs ont décidé de venir voir le terrain guinéen pour des opportunités d’investissement. Avec leurs ambitions d’investir des centaines de millions de dollars, ils aideront sans nul doute le président de la République à contribuer à l’employabilité des jeunes, car le professeur Alpha Condé a inscrit les jeunes et les femmes dans ses priorités. », a-t-il dit.

Et de renchérir : « Je remercie mes amis pour la confiance placée en ma modeste personne. Beaucoup de gens pensaient que le voyage de Sotchi n’allait rien donner. Mais voilà les résultats de ce voyage avec l’arrivée des investisseurs étrangers (…) ».

Décidés à apporter leur contribution dans le développement socioéconomique de la Guinée, les sociétés SOTACO, Africa Oil, Gas & CTS Consulting Technical Services et Gaoual-Télémelé Mining comptent investir, dans un premier, dans les zones de Fifa, Kintinya, Foulata et de Maleya dans la préfecture de Siguiri, 60 millions de dollars. Une enveloppe qui évoluera en fonction des réalités du terrain.

Boua Kouyaté et Mamadou Diallo

 

Facebook Comments
Print Friendly, PDF & Email
À LIRE AUSSI
English English Français Français