The news is by your side.
ban-enicem

CHAN 2020 : Djigui punit la Guinée, le Mali file en finale

Solide durant l’ensemble de la rencontre, le gardien malien Djigui Diarra a permis aux siens de se qualifier pour la finale du Chan, en enlevant le penalty de Morlaye Sylla (0-0, tab 5-4) ce mercredi à Japoma.

81

Comme en quarts de finale face au Congo, le Mali a dû s’en remettre à la séance des tirs au but pour venir à bout de la Guinée (0-0, tab 5-4) ce mercredi au stade de Japoma à Douala. Sans être particulièrement brillants, les Aigles locaux ont assuré l’essentiel en décrochant leur ticket pour la finale du Championnat d’Afrique des Nations (CHAN) en cours au Cameroun. Les Guinéens, dominateurs durant l’ensemble de la rencontre, peuvent s’en mordre les doigts.

La Guinée domine mais ne marque pas

En quête d’un ticket pour sa deuxième finale après celle de l’édition 2016, le Mali semblait crispé par l’enjeu. Passes ratées, sorties de balle trop lentes, erreurs de placement… Les Aigles locaux n’avaient pas grand-chose en commun avec ces joueurs irrésistibles qui avaient dominé le groupe A du tournoi. Une fébrilité qui a permis aux Guinéens de garder le contrôle du ballon. Problème ? Le Syli National local a dominé, sans parvenir à trouver le chemin des filets. Enfin si.

Après un premier pétard stoppé net par l’imperturbable Djigui Diarra (13e), Gnagna Barry marque. Mais son but est refusé pour un hors-jeu (25e). Meilleur buteur du tournoi (3 buts), l’attaquant guinéen d’Horoya AC tente le coup une nouvelle fois en fin de première période. Mais une fois encore, le gardien malien capte la balle (43e).

Djigui punit la Guinée

Après la pause, le Syli local a tenté de trouver de la profondeur, avec un jeu plus direct pour mettre Gnagna Barry sur orbite. Mais à l’image de la première mi-temps, les efforts des joueurs de Lappé Bangoura ne portent aucun fruit. Barry manque de chance, Sylla est presque invisible, Victor Kantabadouno tire la langue. La réponse malienne est donnée par Diabaté lors des prolongations. Mais les frappes léchées du numéro 19 des Aigles sont sans danger pour Moussa Camara (107e et 113e). La tant redoutée séance de tirs au but a bien eu lieu, les tireurs du Mali continuent leur sans-faute et Djigui Diarra se montre décisif en détournant la frappe de Morlaye Sylla. Le Mali s’impose 5 tirs à 4. Et attend son adversaire de la finale : le Maroc ou le Cameroun ? Rendez-vous ce soir.

football365
Facebook Comments
Print Friendly, PDF & Email
À LIRE AUSSI
English English Français Français