The news is by your side.
ban-enicem

Conakry-Kindia : La difficile traversée

123

La route Conakry-Kindia est en chantier depuis près de deux ans. Il faut 3 ou 4 heures du temps pour parcourir une distance de moins de 100 km entre Coyah et Kindia, alors que vous êtes à bord d’un 4×4. Il faut 5h ou 6heures du temps pour les petites voitures et les camions.

Dès que vous dépassez le Lycée Fily à la sortie de la ville Coyah, le calvaire commence pour les usagers. Poussière, secousse, nids d’éléphants sont le quotidien des usagers. Des véhicules, sans distinction de modèles ni marques, sont en panne partout. Certains, à même sur la chaussée crevassée. A Labota, un camion remorque est en panne depuis 3 jours, selon un apprenti interrogé. Ce camion empêche la circulation normale des voitures, à 50 mètres devant un autre camion qui semble faire plusieurs jours, est en panne. Pourtant la société chinoise chargée de la construction de la route s’active à réaliser les ouvrages de franchissement d’abord.

Un chauffeur de la ligne Conakry-Kindia, raconte : « Actuellement la route est en reconstruction, pendant la saison des pluies c’est la boue, et maintenant c’est la poussière comme vous voyez. Nous souffrons énormément, nous souhaitons que ces travaux finissent maintenant. Mais à cette allure la fin des travaux n’est pas pour demain ».

A rappelé que les travaux de reconstruction de la route Coyah- Dabola ont été lancés en 2018 par le président de la République Alpha Condé.

Amadou Lama Diallo

Tel: 669681561

Facebook Comments
Print Friendly, PDF & Email
À LIRE AUSSI
English English Français Français