The news is by your side.
ban-enicem

Conakry : Trois gendarmes et un militaire escortant le train de Rusal Friguia tués à Sonfonia Gare

1 149

Les violences post-électorales continuent de plus belle dans la capitale Conakry et dans certaines villes du pays. Et pour cause !

Trois gendarmes et un militaire escortant le train minéralier de la société Rusal Friguia ont été sauvagement tués vendredi matin par des manifestants revendiquant la victoire du candidat de l’UFDG au scrutin présidentiel du 18 Octobre dernier, a-t-on appris de sources sécuritaires.

« Les gendarmes et le militaire tués quittaient l’usine d’alumine de Rusal-Friguia pour le port de Conakry. Arrivés au niveau de Sonfonia Gare, ils sont tombés sur les manifestants qui ont barricadé les rails. Ayant stoppé le train, ils sont descendus du train pour tenter de négocier leur passage, c’est en ce moment que les manifestants se sont jetés sur eux pour les battre à mort à coups de machettes et d’autres armes blanches. », a expliqué une source proche du ministère de la sécurité et de la protection civile.

Les renforts ne sont venus sur les lieux de la tragédie qu’après le lynchage de l’équipage du train minéralier de Rusal Friguia.

Face à la recrudescence des violences à Conakry et dans certaines villes du pays, le ministre de l’Administration du territoire et de la décentralisation, le général Bouréma Condé vient de réquisitionner l’armée pour appuyer les forces de sécurité dans le maintien de l’ordre public.

 

Mohamed Sylla

Facebook Comments
Print Friendly, PDF & Email
À LIRE AUSSI
English English Français Français