The news is by your side.
ban-enicem

Coups de feu à Hamdallaye : Le ministère de la sécurité donne des précisions

595

Plus de 5 millions de Guinéens se rendent aux urnes ce dimanche pour élire leur président parmi douze candidats dont le président sortant Alpha Condé et son principal opposant, Cellou Dalein Diallo.

Selon un communiqué du ministère de la sécurité et de la protection civile, la journée du Dimanche 18 Octobre 2020 consacrée à l’élection présidentielle a connu une forte mobilisation des citoyens tant à Conakry qu’à l’intérieur du Pays.

« A 08h, tous les bureaux de vote ont été ouverts sur toute l’étendue du territoire nationale. A Conakry, dans la Commune de Matoto, précisément à Enta Marché, Un Pick-up de l’USSEL a été attaqué par des loubards, l’un d’entre eux a été interpellé et mis à la disposition du Commissariat Central de Matoto pour des fins d’enquête. », peut-on lire dans ce communiqué dont Conakryinfos a reçu copie.

En outre le département de Damntang Albert Camara a donné d’amples informations sur les  coups de feu qui auraient été entendus vers le quartier Hamdallaye.

« Contrairement aux informations relatives aux coups de feu enregistrés à Hamdallaye rails, c’est une équipe de la BRI qui aurait tiré un coup de sommation pendant l’interpellation d’un groupe de bandits. », a rapporté le communiqué.

« A l’intérieur du pays, à Boké dans la sous-préfecture de Sansalé, des Guinéens vivant sur le territoire Bissau-guinéen ont tenté de franchir la frontière pour venir voter en Guinée. En outre, il a été constaté l’utilisation de faux laissez-passer par certains usagers de la route. », a indiqué le communiqué du ministère de la sécurité et de la protection civile.

Mohamed Sylla

Facebook Comments
Print Friendly, PDF & Email
À LIRE AUSSI
English English Français Français