The news is by your side.
ban-enicem

Attaque du siège de NFD à Conakry : Mouctar Diallo indexe l’UFDG et appelle ses militants à la retenue

103

Le siège social de Nouvelles forces démocratiques (NFD) dirigé par le ministre de la Jeunesse, Mouctar Diallo, a été la cible d’une attaque d’un groupe de jeunes au quartier Hamdallaye Pharmacie, dans la haute banlieue de Conakry.

Selon le président de NFD, Mouctar Diallo, cette attaque qui a fait plusieurs blessés et des dégâts matériels importants, a été orchestrée par le parti UFDG de Cellou Dalein Diallo.

Dans une publication sur Facebook, le ministre Mouctar Diallo a pointé un doigt accusateur sur le principal parti d’opposition, avant d’appeler ses partisans à la retenue.

« Aujourd’hui encore, mardi 13 octobre 2020, l’UFDG a agressé les militants de NFD fortement mobilisés au siège du parti à Hamdallaye Pharmacie, pour un meeting de soutien au Pr. Alpha CONDE. Plusieurs blessés graves et des dégâts matériels importants. Il a fallu l’intervention des forces de l’ordre pour sauver nos militants », a-t-il déclaré.

« Je demande à tous les militants et sympathisants de NFD de ne répondre à cette énième agression. Continuons à œuvrer pour la consolidation de la paix, de l’unité nationale, de la démocratie et de l’Etat de droit », a-t-il lancé à ses militants.

Au moment où ces événements se déroulement à Conakry, le ministre Mouctar Diallo se trouve actuellement en Moyenne Guinée pour battre campagne en faveur du président sortant, Alpha Condé, candidat du parti au pouvoir, le RPG Arc-en-ciel à l’élection présidentielle du 18 octobre prochain.

Mohamed Sylla

Facebook Comments
Print Friendly, PDF & Email
À LIRE AUSSI
English English Français Français