The news is by your side.
ban-enicem

Mohamed Cissé du PEDN : « la date du 18 octobre est fantaisiste »

140

Le 18 octobre 2020, les guinéens pourraient aller aux urnes pour choisir celui ou celle qui va remplacer Alpha Condé à Sékhoutouréya.  La Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) a fait la proposition le vendredi 19 Juin 2020 à travers un communiqué.

Cette proposition laisse le PEDN  perplexe. Contacté par Conakryinfos,  le chargé des relations extérieures du parti a émis des doutes  sur la possibilité de la tenue du scrutin à cette date. Selon Mohamed Cissé toute marche vers la présidentielle à la date 18 juin exige certaines clarifications.

« Nous avons appris cette information comme tous les partis à travers les médias. La première  préoccupation c’est par rapport à la loi fondamentale. On ne peut pas parler des conséquences d’une loi organique alors que  la loi fondamentale n’est pas appliquée. Il faut qu’il y ait éclaircissement par rapport à cela. Il y’a un ensemble d’enjeux aussi. Il faut que les citoyens  kidnappés et  injustement gardés dans les prisons soient rétablis dans leurs droits » a expliqué Mohamed Cissé.

Mohamed Cissé dit qu’il s’attendait à une démarche concertée et réaliste.

« Nous ne disons pas que la date du 18 octobre  n’est pas tenable. Nous disons simplement que nous ne voyons aucun fondement qui explique son choix parce que la fixation de la date d’une élection repose sur  un ensemble d’opérations dans un délai bien raisonnable. La date du 18 octobre est fantaisiste » dénonce-t-il

Facely Diawara.

628524333

Facebook Comments
Print Friendly, PDF & Email
À LIRE AUSSI
English English Français Français