The news is by your side.
ban-enicem

Alhassane, époux d’Issa Yéro : « Ma fille m’a informé en me disant papa, ils ont tué maman. »

52

Issa Yéro Diallo, mère de trois enfants, a été tuée par balle dimanche par un élève-gendarme, alors qu’elle était à son domicile en l’absence de son époux, parti pour un court séjour dans son village.

De retour à Conakry après l’assassinat de sa femme, Alhassane Diallo a expliqué mardi à la presse les circonstances de son décès à l’aide d’une arme automatique.

« J’étais au village quand on a assassiné mon épouse. C’est ma petite fille Bintou de 7 ans qui m’a informé à travers mon numéro de téléphone qu’elle retient par cœur. Elle m’a appelé pour me demander ‘’papa, tu ne viens pas nous voir ? Ils ont tué ma mère. C’est comme ça que j’ai appris la nouvelle. », a-t-il déclaré à la presse.

« Selon les explications qu’on m’a données, ma femme avait fini de faire la cuisine. N’ayant pas vu ses enfants, elle est sortie pour les chercher dehors. Au même moment, des pick-up des forces de l’ordre sont venus quadriller la maison. C’est en ce moment qu’ils ont tiré sur ma femme. J’ai eu la confirmation que c’est un gendarme qui a tiré. », a expliqué Alhassane Diallo.

L’annonce du ministre faite lundi sur l’identité d’un élève-gendarme qui aurait tiré à bout portant sur la dame Issa Yéro Diallo, a attisé la colère de sa famille qui se demande comment un élève de la gendarmerie peut détenir une arme dans une mission de maintien d’ordre.

« Le ministre de la sécurité dit que c’est un élève-gendarme qui a tué ma femme. Alors pourquoi donner une arme à un élève ? S’il était élève, il devrait rester à l’école jusqu’à finir sa formation, avant qu’il ne se retrouve dans une opération de maintien d’ordre. Car, on ne peut pas confier une arme à un élève (…). », regrette-t-il, avant de demander aux autorités de faire arrêter ces tueries et les exactions sur les populations, surtout sur les femmes.

Alhassane Diallo dit être prêt à pardonner la mort de sa femme, mais jamais oublier la mère de ses trois enfants.

 

Siradio Kaalan Diallo

Tel : 621 72 72 76

Facebook Comments
Print Friendly, PDF & Email
À LIRE AUSSI
English English Français Français