The news is by your side.
ban-enicem

Bantama Sow : « Ils pensent qu’Alpha Condé et ses hommes seront un jour devant la CPI »

27

Le ministre de la culture, des sports et du patrimoine historique, Sanoussy BantamaSow s’est insurgé samedi, lors de l’assemblée hebdomadaire du parti au pouvoir, le RPG Arc-en-ciel, contre ceux qui portent des « accusations mensongères » contre le président Alpha Condé par rapport aux tueries enregistrées dans les manifestations de l’opposition guinéenne.

Pour lui, ceux qui pensent de la sorte ignorent que sous le régime du général Lansana Conté, il y a eu des centaines de morts par balles pendant des manifestations de citoyens guinéens, sans que les auteurs et les commanditaires ne soient poursuivis par qui que ce soit.

« En 2006-2007, je pense qu’il y a eu plus de 300 personnes mortes devant le pont 8 novembre à Conakry quand les syndicats se sont mobilisés. On n’en parle pas (…) », a-t-il déclaré.

« Aujourd’hui, on dit Alpha Condé a tué un, deux jusqu’à 100 manifestants. Ils pensent qu’un jour, Alpha Condé et ses hommes vont répondre devant une Cour de la CEDEAO ou la CPI. Si Alpha est convoqué devant une juridiction internationale, mon frère Cellou Dalein sera la deuxième personne à répondre, parce qu’il (Cellou) doit savoir que toutes les manifestations organisées sont des manifestations non autorisées (…) », a soutenu Bantama Sow devant une centaine de militants du parti au pouvoir.

Plus loin, le ministre des sports a rappelé que les répressions policières ne sont pas dirigées contre une ethnie, mais contre les fauteurs de troubles à l’ordre public.

« Quand ils disent que c’est une ethnie qui est visée, je l’ai dit ici la semaine dernière que le jour où Bantama Sow se rendra compte que le RPG est un parti malinké et qu’il se bat pour les Malinkés seulement, je démissionnerai. Mais aussi je refuse et je refuserai que les gens disent que le président Alpha Condé vise les Peulhs. Ceux qui ne connaissent pas l’histoire d’Alpha Condé doivent comprendre que les meilleurs amis d’Alpha Condé ont toujours été des Peulhs. Il a épousé une femme peulh qui est connue de tout le monde et qui est aujourd’hui ministre du Plan et du Développement économique. On a eu ici un directeur de campagne qui s’appelait Pr Alpha Sow. Le président Alpha Condé a fait combien de fois le tour du Foutah ? », s’est-il interrogé.

Enfin, Bantama Sow s’en est pris aux hommes politiques guinéens qui utilisent l’ethno-stratégie dans l’intention de conquérir le pouvoir.

« Aujourd’hui, des individus sans programme de société, sans argument politique utilisent l’ethnie. Or, l’ethnie est l’arme des faibles. Celui qui ne connait rien, qui n’est pas fort se cache derrière son ethnie pour faire la politique (…) », a-t-il martelé.

 

 

Mohamed Sylla

Facebook Comments
Print Friendly, PDF & Email
À LIRE AUSSI
English English Français Français