The news is by your side.
ban-enicem
bann cote
bann cote

Le nouveau Médiateur de la République, Saïd Fofana installé dans ses nouvelles fonctions

10

Après sa nomination suite à un décret du président Alpha Condé, le Médiateur de la République, Mohamed Siad Fofana a pris fonction ce mardi 27 février, au cours d’une cérémonie solennelle qui s’est déroulée, au siège de l’institution, sis à Concasseur dans la commune de Dixinn.

La cérémonie de passation  a été présidée par le ministre conseiller à la présidence de la République, chargé des relations avec les institutions républicaines, Me Mohamed Lamine Fofana, des cadres de l’institution et d’importants invités.

D’entrée de jeu, le ministre conseiller à la présidence de la République chargé des relations avec les institutions, Mohamed Lamine Fofana a loué les efforts du Médiateur sortant au service de l’Etat, le général Facinè Touré depuis sa nomination en 2011, à la tête de cette nouvelle structure dans l’architecture de la Constitution guinéenne, malgré les problèmes sociopolitiques qui ont émaillé la vie des Guinéens. Il n’a pas manqué aussi de féliciter et fonder de l’espoir à l’ancien Premier ministre dans sa noble mission de contribuer à la promotion de la paix et de l’unité entre les Guinéens.

Dans son discours, le Médiateur sortant, le général Facinè Touré, a d’abord décrit ce que sait que le rôle, la fonction du Médiateur de la République, un appel historique sur l’institution devant le tout nouveau patron de l’institution, Mohamed Saïd Fofana, le grand public qui a effectué le déplacement .

« Le rôle du Médiateur de la République est de veiller aux administrés en cas du tort de la part de l’administrateur, qui constitue la grande machine qui prime sur tout dans son passage. C’est un défenseur des droits de l’homme, qui s’occupe des relations entre l’administration et les administrés. Mais, il n’intervient qu’après tout le circuit du département, c’est-à-dire avoir épuisé les hiérarchies de la part du travailleur. Ce dernier n’a pas de sanction à sa portée plutôt de recourir à l’amiable », a précisé le Médiateur sortant, le général Facinè Touré.

L’ancien ministre des affaires étrangères, le général Facinè Touré a déploré les conditions qui ont caractérisé sa nomination et sa prise de fonction, avec ce retard accusé dans l’intervalle de  2011 à 2015, où il a prêté serment, qui semble être pour lui un non-respect de la loi. Les difficultés qu’il a eues avec ses collaborateurs pour faire de cette institution, une référence sont dues à un manque de moyens dans  un contexte tendu au niveau national et international.

L’ancien Premier ministre, Mohamed Saïd Fofana reconverti en Médiateur, a commencé par se référé à Dieu, au prophète (PSL), en disant qu’avec la confiance du Chef de l’Etat, plus rien ne sera comme avant, d’autant plus que l’heure au cours de laquelle, la passation de service se passe, les Guinéens sont dans une grande inquiétude.

C’est pourquoi, il a attiré l’attention de faire tout pour mener à bon port les exigences, attentes et de l’espoir du Chef de l’Etat dans la mesure de la paix et l’unité concordent qui doivent prévaloir, les instruments sur lesquels, il travaillera au sein de son institution, les collaborateurs et l’ensembles des artisans de la paix en Guinée pour les partenaires au  développement bâti autour d’une nouvelle vision, un nouveau style de travail basé sur l’information .

C’est pourquoi, le nouveau Médiateur de la République, Mohamed Saïd Fofana a affiché à ses collaborateurs sa vision qu’il compte impulser au sein de l’institution à pouvoir intervenir au-delà de la capitale.

« On attendra plus qu’on vienne nous chercher, plutôt nous irons à la recherche des informations, autrement dit, se saisir des problèmes essentiels qui assaillent les uns et les autres », a-t-il indiqué.

Pour y parvenir, Mohamed Saïd Fofana a mis un accent particulier sur les moyens financiers et les ressources humaines qui constituent de nos jours, le nerf de la paix. Sur ce, il compte mettre en contribution les journalistes comme partenaires essentiels qui sont à la fois importants pour bâtir une paix durable dans le pays.

 

 

Facely Diawara

Tel : 628 51 43 33

 

 

Facebook Comments
Print Friendly, PDF & Email
À LIRE AUSSI
English English Français Français