The news is by your side.
ban-enicem

Justice : Deux journalistes de la RTG condamnés à 2 ans de prison

34

Le tribunal de première instance de Dixinn a condamné à 2 ans de prison avec sursis, deux journalistes syndicalistes de la RTG Koloma, Manga Fodé Touré et Saâ Martin Fanssinandouno, au terme de plusieurs mois de procès qui a pris fin ce mardi 5 juin 2017.

Les deux journalistes étaient poursuivis pour « vol et menaces » contre Jacques Théa, gérant de la cantine de la RTG-Koloma.

Entendu à la barre, M. Théa a déclaré que ses ennuis ont commencé après avoir signé en 2012, un contrat de gérance de la cantine de la RTG-Koloma.

« Après avoir investi plusieurs millions dans la rénovation et dans l’équipement de la cantine de la RTG-Koloma, ces soi-disant syndicalistes sont venus m’expulser comme un malpropre, prétextant que les aliments qui y étaient vendus n’étaient pas à la portée des travailleurs de la RTG. Les servantes et les travailleurs ont été aussi expulsés des locaux », a expliqué M. Théa lors de sa comparution.

« J’avais pourtant meublé la cantine de chaises, de congélateurs, d’un écran télé, de nourritures et de stock de viande et de poulet. Mais tout a été détruit et volé. Même une aiguille, je n’ai pas pu récupérer ! », a-t-il ajouté, précisant qu’il réclame auprès du tribunal tous ses biens perdus, ainsi qu’une somme de 500 millions GNF au titre de dommage et intérêt.

Comparu comme témoin dans cette affaire avant le jour du verdict, le directeur de la Télévision nationale, Fodé Tass Sylla avait soutenu être l’ordonnateur du déplacement des effets de M. Théa qu’il a fait recaser dans un autre magasin de la RTG Koloma.

Avant la tombée du verdict, le président du TPI de Dixinn, Mangadouba Sow a indiqué que le délit de vol n’est pas établi à l’encontre des prévenus, rejoignant ainsi la position du procureur, Mohamed Samoura qui avait demandé au tribunal de renvoyer les prévenus à des fins de la poursuite pour délit non constitué..

Après avoir écarté ce chef d’accusation, M. Sow a rendu Fodé Tass Sylla responsable d’enlèvement des biens et meubles de la cantine. Il l’a ainsi ordonné de restituer les meubles à Jacques Théa.

Au titre de dommage et intérêt, le tribunal de première instance de Dixinn a condamné la RTG au paiement de 20 millions GNF à M. Théa.

Mohamed Sylla

Tel: 620 02 03 06

 

Facebook Comments
Print Friendly, PDF & Email
À LIRE AUSSI
English English Français Français