The news is by your side.
ban-enicem
bann cote
bann cote

La FESABAG menace de déclencher mercredi une grève générale dans toutes les banques du pays

7

[dropcap]L[/dropcap]a Fédération syndicale des assurances et des banques de Guinée (FESABAG) a invité mardi 23 mai, les employés des banques et institutions financières, à la suspension de la grève qu’ils devaient déclencher aujourd’hui sur toute l’étendue du territoire national en espérant avoir un accord dans la soirée avec l’Association des professionnels de banques de Guinée (APB) à la fin de la journée de mardi.

Cette décision a été prise à la Bourse du Travail à Kaloum lors d’une rencontre de concertation entre le syndicat et les employés de banques.

Selon le secrétaire général de la FESABAG, Abdoulaye Sow, cette suspension de la grève est une façon de donner une dernière chance aux patrons des banques dans la satisfaction de leur plateforme de revendications.

« La suspension de la grève a été demandée en attendant que nous allions négocier à partir de midi jusqu’à 18 heures », a-t-il déclaré, menaçant de déclencher une grève dans les institutions financières du pays.

« Si nous ne trouvons rien, demain on déclenchera la grève sur toute l’étendue du territoire et sans gêne », a martelé le leader syndical des employés de banques, M. Sow, en service à la BICIGUI.

Evoquant à nouveau la satisfaction de leur plateforme de revendications par l’APB, M. Sow a regretté le mépris des patrons de banques à l’égard de leurs employés qui, selon lui, « ont fait des propositions médiocres et inconcevables ».

« Sur les onze points contenus dans notre plateforme de revendications, il n’y a aucun point qui a été satisfait, car nous sommes toujours au premier point. Cela explique à quelle hauteur, ils (les patrons de banques) ont du mépris pour nous », a-t-il révélé.

Revenant sur les points de revendication, M. Sow a fait comprendre la ferme position des patrons de banques.  » Pour le moment, ils ont fait des propositions médiocres et inconcevables ”, affirmera-t-il.

Si la suspension de la grève de ce mardi a été obtenue, il faut tout de même noter que le consensus n’a pas été facile à avoir entre les employés des banques, car une frange importante de ces employés voulait le déclenchement de la grève à partir de ce mardi.

Il faut rappeler que cette menace de grève des employés des banques est la conséquence d’un préavis de grève qui est arrivée à échéance lundi 22 mai 2017 à 00H00.

Les banques guinéennes seront-elles fermées ce mercredi 23 mai ? attendons de voir.

 

 

 

Mohamed Sylla

Conakryinfos.com

 

 

 

 

Facebook Comments
Print Friendly, PDF & Email
À LIRE AUSSI
English English Français Français