The news is by your side.
ban-enicem

Un incendie fait cinq blessés dont deux graves à l’usine de farine « Moulins de Taïba », la direction dissimule les causes

31

incendie[dropcap]U[/dropcap]n incendie s’est déclaré mercredi 9 mars aux environs de 17 heures dans l’usine de farine des Moulins de Taïba, située dans le district de Kaléma, dans la préfecture de Dubréka, a-t-on appris de bonnes sources.

Aucun mort n’a été déploré, mais cinq employés de l’usine ont été brûlés dont deux cas graves qui seraient hospitalisés à la clinique Pasteur de Kaloum.

Quant aux dégâts matériels, ils sont énormes, car le feu a ravagé une bonne partie de l’usine, où les responsables se refusent de tout commentaire.

Selon nos sources, la direction des Moulins Taïba composée d’expatriés mauritaniens fuit la presse pour mieux dissimiler le mauvais traitement infligé au personnel.

Pour preuve, les journalistes qui se sont présentés sur les lieux le lendemain de l’incendie pour en savoir davantage, ont été renvoyés manu militari par les vigiles agissant sur ordre de la direction générale.

Selon des témoins, l’incendie aurait été déclenché par des travaux d’entretien initiés par la direction générale de l’usine.

De sources concordantes, les employés guinéens seraient mal payés et aucune contestation n’est tolérée par les responsables de l’usine.

«Aux Moulins de Taiba, nous n’avons pas de congés ni de jours fériés. Même lors de la dernière grève syndicale de janvier dernier, l’usine a tourné à temps plein. Les travailleurs téméraires qui ont suivi le mot d’ordre de grève se sont retrouvés avec des salaires amputés en guise de sanction», expliqué un employé de l’usine requérant l’anonymat.

«En toute violation de la Constitution guinéenne qui consacre la liberté syndicale et de la clause de l’accord interdisant toute forme de représailles contre les travailleurs grévistes, le directeur général des Moulins Taïba, Eby Aly Jean règnerait en  »demi-dieu » sur le personnel. Notre directeur nous traite de la sorte parce qu’il bénéficie du soutien de l’entourage du président Alpha Condé, notamment Kiridi Bangoura qui est cité parmi ses amis protecteurs à la présidence de la République», a-t-il martelé.

Joint par Conakryinfos, le directeur général des Moulins, Taïba, Eby Aly Jean n’a pas souhaité réagir sur les causes de l’incendie.

«Je ne peux pas vous répondre au téléphone. Je ne vous connais pas», nous a-t-il lancé.

A la question de savoir pourquoi la presse a été renvoyé par la direction de l’usine, M. Eby Aly tente de se défendre: « Nous n’avons jamais renvoyé des journalistes. On leur a dit de prendre rendez-vous ».

En attendant de savoir les causes réelles de l’incendie qui a grièvement blessé des employés composés de Guinéens, le flou reste maintenu par la direction, pendant que les victimes continuent de souffrir de leurs blessures.

L’usine de farine, les Moulins de Taiba a été inaugurée en grande pompe en février 2014 par l’ancien Premier ministre Mohamed Saïd Fofana.

M. D. Barry

Conakryinfos.com

Facebook Comments
Print Friendly, PDF & Email
À LIRE AUSSI
English English Français Français