The news is by your side.

Umaro Sissoco Embaló : « Les images d’Alpha Condé qui ont circulé ne sont pas acceptables. »

992

Le président bissau-guinéen Umaro Sissoco Embaló a fustigé les conditions dans lesquelles le président déchu Alpha Condé a été renversé et arrêté le 5 septembre, par les éléments des forces spéciales dirigé par le colonel Mamady Doumbouya.

Par ailleurs, M. Embaló a déploré les images de l’arrestation de l’ancien président guinéen qui ont été diffusées sur les réseaux sociaux.

« On ne s’aimait pas, mais je suis consterné par ce qui est arrivé. Les images qui ont circulé ne sont pas acceptables, et cela m’attriste. Nous étions en désaccord sur presque tout, mais il est mon grand-père (…). », a-t-il déclaré dans un entretien accordé à nos confrères de Jeune Afrique.

En outre, Sissoco Embaló a exprimé « par principe » son opposition aux coups d’Etat militaires, avant de plaider auprès de la junte pour une libération d’Alpha Condé qui reste toujours détenu par le Conseil national pour le rassemblement et le développement (CNRD) dirigé par le lieutenant-colonel Mamady Doumbouya.

 

Mohamed Sylla

Facebook Comments
Print Friendly, PDF & Email
À LIRE AUSSI
English English Français Français