The news is by your side.

Sécurité routière : Des jeunes d’Enta imposent des mesures qui n’épargnent personne

201

Tôt ce mercredi 14 juillet, les Jeunes d’Enta Marché dans la commune de Matoto ont érigé des barricades empêchant tout usager de rouler en sens interdit sur l’axe opposé audit centre commercial. Au regard de l’initiative, civiles et corps habillés, personne n’échappe aux contrôles de ces agents volontairement mobilisés pour réguler la circulation routière.

Sur les lieux, tout es parti d’un cas d’accident de la circulation. Sur sa moto en provenance de Kissosso, un autre quartier de la même commune, un jeune homme s’est vu renverser par un autre, roulant en sens interdit. Du coup, les jeunes sont mobilisés pour désormais interdire tout passage ce sur tronçon en sens opposé.

Chaude discussion entre les jeunes et les militaires au marché ENTA

Au nombre des usagers obligés à rebrousser chemin sur cet axe, figurent des agents des forces de sécurité et de défense (voir photo) dont la majorité a, dans un premier temps, refusé de se plier à la décision des jeunes.

Mais malgré leur opposition dans une scène indescriptible, ces corps habillés ont fini par se soumettre à la volonté des jeunes d’Enta qui ont interdit à tout usager de cette route de rouler en sens inverse.

Un acte des jeunes volontaires qui a été unanimement salué par tous les automobilistes et passagers empruntant mercredi la route Enta-Tombolia.

A Conakry, les usagers de la route ont l’habitude de rouler en sens inverse, provoquant par endroit parfois mortels au grand dam des agents de la police roturière.

Cet acte incivique constaté à ENTA est un phénomène récurrent dans la capitale guinéenne, où des automobilistes sans foi ni loi, frôlent délibérément les code de la route donnant naissance aux embouteillages interminables.

 

Daouda Taban SYLLA
Sur la route de Coyah à 50km de Conakry

Facebook Comments
Print Friendly, PDF & Email
À LIRE AUSSI
English English Français Français