The news is by your side.

Rwanda : Peine de 25 ans de prison confirmée en appel contre Paul Rusesabagina, héros du film « Hôtel Rwanda»

30

L’acteur rendu célèbre par le film « Hôtel Rwanda » avait été condamné à 25 ans de prison en septembre pour « terrorisme » pour « avoir fondé et appartenir » au Front de libération nationale (FLN), un groupe armé accusé d’avoir mené des attaques meurtrières au Rwanda.

L’appel du parquet a été rejeté. La Cour d’appel du Rwanda a confirmé lundi la condamnation à 25 ans de prison pour « terrorisme » de l’opposant Paul Rusesabagina, rendu célèbre par le film « Hôtel Rwanda ». Elle n’a ainsi pas donné suite au parquet, qui réclamait une peine plus lourde.

« Étant donné qu’il est un primo-délinquant, le tribunal estime que sa peine ne doit pas être alourdie car les 25 ans qu’il a obtenus sont conformes au poids de ses crimes et le tribunal maintient sa peine », a déclaré le juge François Regis Rukundakuvuga.

Paul Rusesabagina, connu pour être un virulent opposant au président rwandais Paul Kagame, avait été condamné en septembre 2021 à 25 ans de prison pour « avoir fondé et appartenir » au Front de libération nationale (FLN), un groupe armé accusé d’avoir mené des attaques meurtrières au Rwanda en 2018 et 2019. Le parquet, qui avait requis la prison à perpétuité, avait fait appel. Les procureurs avaient également fait appel des peines – de trois à 20 ans de prison – prononcées contre ses 20 co-accusés.

L’accusé dénonce un procès « politique »

Paul Rusesabagina (67 ans) et sa famille ont toujours démenti ces accusations et dénoncé un procès destiné à museler un opposant. Alors qu’il était absent lundi à la lecture du verdict, sa famille, qui ne cesse d’alerter sur son état de santé, avait annoncé mi-janvier qu’il « ne participera (it) pas à la mise en scène de l’appel d’un prisonnier politique ». L’accusé et ses avocats avaient déjà boycotté la majorité des audiences de première instance : ils dénoncent un procès « politique » ainsi que des mauvais traitements en détention.

Paul Rusesabagina a été rendu célèbre par le film « Hôtel Rwanda » sorti en 2004, qui raconte comment ce Hutu modéré qui dirigeait l’Hôtel Mille Collines de Kigali a sauvé plus de 1 000 personnes durant le génocide de 1994, au cours duquel 800 000 personnes ont été tuées, principalement issues de la minorité tutsie.

Opposant depuis plus de 20 ans à Paul Kagame, qu’il a accusé d’autoritarisme et d’alimenter un sentiment anti-Hutu, Rusesabagina a utilisé sa renommée hollywoodienne pour donner un écho mondial à ses positions. Il vivait depuis 1996 en exil aux États-Unis et en Belgique, avant d’être arrêté à Kigali en 2020 dans des circonstances troubles, à la descente d’un avion qu’il pensait à destination du Burundi.

 

Source : AFP

Facebook Comments
Print Friendly, PDF & Email
À LIRE AUSSI
English English Français Français