The news is by your side.

Ratoma : Le procureur Charles Wright au chevet de la famille de la fille tuée à Kobaya !

52

Le procureur général près la Cour d’appel de Conakry, Alphonse Charles Wright s’est rendu vendredi, dans la famille de la fille tuée dans des conditions effroyables au quartier Kobaya, dans la commune de Ratoma.

Dans un entretien accordé à la presse, Alphonse Charles Wright a privilégié la piste d’assassinat.

« C’est un meurtre s’il faut le qualifier ainsi. On peut peut-être aller à l’excès pour dire que c’est un assassinat, parce-que le simple fait de donner la mort à quelqu’un, c’est du meurtre. Mais lorsque vous le faites avec guet-apens, ça devient de l’assassinat. L’enquête nous permettra d’aller de meurtre à l’assassinat (…). », a-t-il déclaré.

Devant les parents de la victime, il a annoncé l’arrestation de plusieurs suspects liés de près ou de loin à cet assassinat.

« Mais ce qu’il faut d’ores-et-déjà relever, c’est qu’aujourd’hui, il y a des personnes suspectes qui ont été interpellées. C’est-à-dire, au-delà des autorités religieuses qui ont été interpellées hier, on a procédé à l’interpellation de six autres personnes. », a révélé le procureur général près la Cour d’appel de Conakry.

Aux dires d’Alphonse Wright, les enquêtes ont permis de comprendre que le corps de la fille n’a pas été retrouvé dans la mosquée.

« Aujourd’hui, ça nous a permis d’affirmer d’emblée que le corps n’a pas été retrouvé dans la mosquée. Nous sommes en face de cette mosquée comme ça. Ça, il faut que cela soit clarifié au niveau de l’opinion. Deuxièmement, ça nous a permis de savoir que la fille était sortie pour aller acheter de la bougie à la demande de sa grand-mère. Était-elle poursuivie par des personnes ou cela a coïncidé à l’arrivée des personnes malveillantes ? L’enquête pourra le déterminer. Mais je peux vous dire que parmi les personnes qui ont été interpellées, existent des indices concordants qui laissent croire que ce sont elles qui ont commis cette infraction crapuleuse. », a indiqué Charles Wright.

Au regard de la loi, le précurseur général près la cour d’appel de Conakry, promet de requérir la perpétuité contre ceux qui seront reconnus coupables dans cette affaire.

 

Ansou Bailo

 

Facebook Comments
Print Friendly, PDF & Email
À LIRE AUSSI
English English Français Français