The news is by your side.

Palais du Peuple : Plusieurs leaders politiques refoulés à la rencontre avec le CNRD !

1 634

Comme annoncé, le Comité national du rassemblement et du développement (CNRD) rencontre ce mardi les responsables des partis politiques guinéens pour une concertation inclusive pour l’avenir du pays dans la salle de rencontre du palais du peuple.

Venus massivement au Palais du Peuple, plusieurs leaders politiques n’ont pas eu accès à la salle devant abriter cette rencontre entre les partis politiques et les nouvelles autorités du pays.

Face à cette pagaille indescriptible, les leaders refoulés n’ont pas caché leur amertume devant des journalistes fortement mobilisés.

C’est le cas du président du mouvement ‘’Nos Valeurs communes’’, Étienne Soropogui qui n’a pu accéder à la salle.

« On devrait avoir accès à la salle pour cette concertation. C’est l’avenir du pays ; on s’est enregistré, mais si on parvient plus à rentrer, c’est difficile. », a déploré le président du

Un autre leader politique, Karamo Camara, du parti Nouvelle alliance des partis politiques pour le développement (NAPD) n’a pas manquer d’interpeller le nouvel homme fort de Conakry sur la qualité de cette organisation.

« Nous sommes venus pour la première rencontre entre le CNRD et nous les partis politiques. Mais malheureusement, on n’a pas eu accès à la salle. Pourtant, c’est un dialogue inclusif. Je déplore cela. Tous les partis politiques devraient être dans la salle. Je demande à cette occasion au colonel Mamady Doumbouya de voir son comité d’organisation afin de bien faire, car c’est une concertation pour trouver les solutions aux problèmes dont souffre le pays. Il dit qu’il veut travailler avec tout le monde surtout nous les jeunes. Donc on doit désormais avoir accès à la salle pour discuter le bienêtre de la Guinée. », regrette M. Camara.

Pour M. Tamba Robert Tonguino de l’UCDP, il n’a pas également apprécié cette façon de faire des organisateurs de cette rencontre.

« Depuis 8 heure, nous sommes ici au Palais du Peuple pour participer à cette rencontre, mais à vain. On n’a pas eu accès même si pour le début il y avait un comité d’enregistrement pour avoir accès à la salle. Je suis frustré pour ce phénomène, car on devrait prendre part pour discuter du bien-être de la Guinée. Désormais, ils doivent voir leur façon d’organiser car le colonel Mamady Doumbouya a dit l’inclusion des couches sociales. On devrait prendre part à cette table ronde pour éviter les mêmes erreurs de l’ancien régime. », a indiqué M. Tonguino.

A rappeler que la quasi-totalité des médias et des partis politiques n’ont pas eu accès à la salle. Ils sont restés débout au rez-de-chaussée du Palais du Peuple.

 

Tamba Gaspard Kondiano

Facebook Comments
Print Friendly, PDF & Email
À LIRE AUSSI
English English Français Français