The news is by your side.

Le Premier ministre Barnard Goumou rencontre le Secrétaire Général des Nations-Unies

77

Le Premier ministre Dr Bernard Goumou est reçu par le Secrétaire général des Nations unies Antonio Guterres.

Au cours de cette audience au palais de verre de Manhattan, le chef du gouvernement de la république de Guinée et le secrétaire général des nations unies ont passé en revue des questions d’intérêt commun.

Au nom du Président de la transition, Président du CNRD, Chef de l’État, Chef suprême des armées, le Colonel Mamadi Doumbouya, le Premier ministre, après avoir signé dans le livre d’or, a informé le patron de la diplomatie mondiale des dernières actualités de la Guinée particulièrement dans le cadre de la transition. Il a présenté les objectifs et des acquis de la transition ainsi que de ses défis et perspectives. L’engagement du CNRD et du gouvernement à faire de la justice la boussole de la gouvernance. Dans la même lancée, il annonce l’ouverture du procès des événements du 28 septembre 2009 et demandé l’accompagnement des nations unies. La garantie que les hautes autorités de la transition ne se présentent à aucune échéance électorale a particulièrement retenu l’attention de António Guterres. Pour lui, « cette garantie enlève toute suspicion et encourage à travailler avec le gouvernement et le CNRD ».

Le numéro un onusien a appelé la Guinée à œuvrer pour une transition, inclusive, apaisée et transparent. Il a recommandé à son hôte de « maintenir et consolider les relations avec la CEDEAO ». Dans ce cadre, le Secrétaire général de l’ONU assure de la disponibilité de son représentant spécial en Afrique de l’Ouest à accompagner la Guinée dans sa coopération avec l’institution sous régionale.

Par ailleurs, Il a encouragé toutes les parties prenantes à s’intégrer dans le cadre du dialogue inclusif initié par le gouvernement.

  1. Guteres a mis à profit cette occasion pour rappeler les souvenirs heureux qu’il garde des actions entreprises par la Guinée pour la libération des pays Africains notamment la Guinée Bissau et le Cap Vert.

Ancien Haut-commissaire des Nations Unies pour les réfugiés, António Guterres s’est dit reconnaissant de l’hospitalité guinéenne et attaché à la Guinée qui, dans les années 90, a consenti des sacrifices énormes pour accueillir des centaines de milliers de réfugiés sur son territoire.

Il a remercié la Guinée pour le déploiement de contingent additionnel à la MINUSMA, au Mali et assure de coopération continue des nations unies avec la Guinée.

Conakry Infos avec CCG

Facebook Comments
Print Friendly, PDF & Email
À LIRE AUSSI
English English Français Français