The news is by your side.

Hôtel Sheraton : L’USTG donne 15 jours au groupe Topaz pour réintégrer 2 employés licenciés

151

La Fédération d’hôtellerie, tourisme, restaurant et branche connexe et leurs collègues de la confédération syndicale des travailleurs de Guinée (CSTG) ont demandé jeudi, au cours d’une conférence de presse, la réintégration de deux employés de l’hôtel de Sheraton Grand Conakry licenciés par leur employeur.

Selon Tamba David Tolno travail à Sheraton Grand Conakry, la nouvelle Directrice des ressources humaines Hadja Mariama Sylla a dénaturé le fonctionnement après le blanc.

« Nous réclamons l’intégration de nos deux amis et autres. La DRH a diminué nos avantages notamment comme les primes de nuit et le licenciement de certains de nos amis. », a-t-il accusé.

Le chargé de communication de l’union internationale des travailleurs de l’alimentation, de l’agriculture, de l’hôtellerie et branche connexe soutien fermement la réintégration des travailleurs et compte sur la justice.

« Nous sommes là aujourd’hui pour demander au Groupe Topaz de réintégrer nos collègues. On prend la presse à témoin. Et nous comptons sur la justice guinéenne pour rétablir nos camarades dans leurs droits. », a-t-il soutenu.

Le Secrétaire général de l’USTG a donné 15 jours de délai au Groupe Topaz pour réintégrer les travailleurs licenciés.

« À compter d’aujourd’hui, nous donnons 15 jours pour la réintégration des deux travailleurs au Sheraton Grand Conakry y compris ceux qui ne sont pas sur la banderole. », a-t-il prévenu.

La fédération d’hôtellerie, restauration et branche connexe compte sur la justice guinéenne pour l’accomplissement de leur objectif.

 

Tamba Gaspard Kondiano

Facebook Comments
Print Friendly, PDF & Email
À LIRE AUSSI
English English Français Français