The news is by your side.

Guinée : La CEDEAO exige des élections présidentielles « dans un délai de 6 mois » (document)

1 009

Onze jours après le coup d’Etat qui a renversé le président Alpha Condé, les chefs d’Etat et de gouvernement de la CEDEAO se sont réunis, ce jeudi 16 septembre à Accra (Ghana), en sommet extraordinaire pour faire le point de l’évolution de la situation politique en Guinée.

La semaine dernière, l’organisation sous-régionale avait suspendu la Guinée de ses instances exigeant la libération du président déchu Alpha Condé et un retour à l’ordre constitutionnel.

Au terme de la réunion, la CEDEAO a décidé de maintenir la suspension de la Guinée de toutes ses instances. Elle exige aussi, la tenue, dans un délai de 6 mois, des élections présidentielles et législatives pour la restauration à l’ordre constitutionnel.

En outre, l’organisation sous-régionale a décidé également de la mise en œuvre des sanctions ciblées conformément aux protocoles de la CEDEAO, impliquant l’interdiction de voyages des membres du CNRD ainsi que les membres de leurs familles et le gel de leurs avoirs financiers.

Voici ci-dessous, l’intégralité du communiqué de la CEDEAO :

 

 

Facebook Comments
Print Friendly, PDF & Email
À LIRE AUSSI
English English Français Français