The news is by your side.

Faya Millimouno : « Il faudrait qu’il y ait un seul département de l’éducation au lieu de trois départements ministériels. »

35

Le président du Bloc Libéral, Faya Millimouno a reçu ce mardi 12 octobre notre rédaction à son siège à Lambanyi pour parler de l’éducation guinéenne et l’actualité socio-politique.

Dans son intervention, le Président du Bloc Libéral a expliqué qu’il faut éviter de lier le calendrier scolaire à la vie politique.

« Je pense pour diminuer les dépenses qu’il faudrait qu’il y ait un seul département de l’éducation au lieu de trois départements. Toute dépense dans le secteur de l’éducation qui n’intervient entre l’enseignant et l’élève pour leur bienêtre est inutile. Cette année encore, nous avons accusé du retard pour des rentrées éducatives en Guinée. Il est préférable d’éviter de lier la vie politique au calendrier politique sinon nous serons en train de bâcler la formation de nos enfants. J’appelle les élèves et les enseignants, ainsi que le département à un bon travail pour la réussite de l’année scolaire. », a déclaré le président du BL.

Parlant de l’ossature du gouvernement composé de 25 départements ministériels et 2 secrétariats généraux, M. Millimouno a trouvé ce nombre raisonnable.

« Nos propositions sont approximatives car dans notre mémorandum, nous avons prévu 21 départements, mais si le CNRD a prévu 25 départements et 2 secrétariats généraux, je pense que c’est à saluer. L’ancien gouvernement avait des départements où chaque village voulait être représenté. Nous demandons au président de la transition le colonel Mamady Doumbouya de respecter et matérialiser ses propos (…) », -t-il indiqué.

Le président du BL membre de la coalition des partis pour la rupture (CPR) a demandé au CNRD d’être prudent et vigilant dans ses prises de décisions pour ne pas être infecté par les anciens systèmes de gouvernance de soupes en Guinée.

Tamba Gaspard Kondiano

Facebook Comments
Print Friendly, PDF & Email
À LIRE AUSSI
English English Français Français