The news is by your side.

Durée de la transition : Le CCFPG condamne l’adoption d’un chronogramme de 36 mois par le CNT

71

Le Cadre de concertation des filles et femmes des partis politique (CCFPG) a aminé ce jeudi une conférence de presse à la Maison de la Presse pour donner sa position, à travers une déclaration, par rapport au déroulement de la transition en Guinée.

Elles sont au total 12 cadres de concertation des filles et femmes des partis politiques à apprécier les efforts fournis par la junte militaire dans l’élaboration des étapes de la transition.

Dans leur déclaration, ces femmes ont fait une invite aux autorités de la transition dirigée par le colonel Mamadi Doumbouya.

« Le CFPPG se réjouit de la publication des dix étapes de la transition par le gouvernement devant aboutir à l’organisation des prochaines élections. Ils invitent le gouvernement afin de faire davantage d’ouvertures pour la révision de ses dix étapes en incluant une étape relative à l’éducation politique et électorale (…) », a déclaré la 2ème porte-parole du CCFPG, Hadja Ousmane Diallo.

En dépit de l’appréciation des efforts du CNRD dans la conduite de la transition, le CCFPG dénonce tout de même le non-respect de l’article 77 de la transition par le CNRD, et condamne la validation des 36 mois comme durée de la transition par le CNT.

Selon Hadja Ousmane Diallo, le CCFPPG note l’adoption par le CNT d’une résolution consacrant 36 mois comme durée de la transition et révèle une violation de l’article 77 de la charte de la transition.

Par ailleurs, le Cadre de concertation des filles et femmes des partis politique a lancé un appel pour une justice équilibrée et indépendante.

« Le CCFPG réitère son attachement à la préservation de la paix, de l’unité nationale, au respect des droits fondamental et la protection des personnes et de leurs biens (… », a-t-elle indiqué.

Il faut dire que cette plateforme a pour but de renforcer la solidarité et la qualification des femmes en vue de relever les défis de leadership et leur participation aux débats politiques en Guinée.

Ibra Barry

Facebook Comments
Print Friendly, PDF & Email
À LIRE AUSSI
English English Français Français