The news is by your side.

Coupe du Monde 2022 : la France domine le Maroc 2-0 et accède à la finale

les Annonces 224
273

Malgré une forte opposition proposée par le Maroc, la France est sortie victorieuse de sa demie de Coupe du Monde (2-0). Elle retrouve l’Argentine en finale.

Dimanche prochain, pour la quatrième fois de son histoire et la deuxième d’affilée, l’équipe de France animera la finale de la Coupe du Monde. Pour avoir le privilège de retrouver l’Argentine, les Bleus devaient se défaire du Maroc ce mercredi. Ils l’ont fait. Non sans mal, mais avec mérite. Le succès a été acquis par deux buts d’écart au terme d’un grand combat.

Théo Hernandez a montré la voie à suivre

Face à une équipe qui n’avait pris qu’un but dans cette compétition, les hommes de Didier Deschamps ont eu la bonne idée de marquer rapidement. Après sept minutes de jeu, ils étaient déjà devant à la marque. Théo Hernandez a profité d’un contre favorable dans la surface marocaine pour placer une reprise sans contrôle et tromper Bounou.

A 1-0, le plus dur était fait, mais ce n’est pas pour autant que les choses sont devenues plus faciles. Plutôt que d’essayer d’enfoncer le clou, les Tricolores ont fait le pari de défendre et résister au sursaut de leur adversaire. Le pari était risqué, mais il a fini par être payant.

La France a plié sans rompre

Le Maroc a enfin eu la possession dans cette Coupe du Monde, sauf la bande à Walid Regragui n’a pas su en faire bon usage. Mis à part sur une frappe d’Ounahi au milieu du premier acte, Hugo Lloris n’a d’ailleurs eu aucun véritable arrêt à faire. Au retour des vestiaires, il y a aussi quelques incursions marocaines, par le biais des virevoltants Boufal, Ziyech ou encore Hakimi, mais il y avait toujours eu un pied français pour empêcher le dernier geste. Antoine Griezmann s’est notamment mué en libéro pour prêter main forte aux siens.

En subissant sans pouvoir contrer comme elle sait le faire, l’équipe de France s’est mise en danger. Mais l’orage a fini par passer. Longtemps passif, Deschamps a eu la bonne idée de lancer des hommes frais quand le Maroc poussait le plus et le break a fini par survenir. A  dix minutes de la fin (79e), évitant ainsi les sueurs froides de fin de match.

Kolo Muani a libéré les Bleus

C’est Randal Kolo Muani qui a libéré définitivement les champions du monde en titre. A peine une minute après son entrée en jeu, le joueur de Francfort a scellé les débats exploitant un excellent travail de Mbappé. Le Bondynois avait monopolisé quatre Marocains à l’entrée de la surface. Le ballon est resté collé à ses pieds, jusqu’à un tir contré qui a donc profité à l’ancien nantais.

Les derniers instants du match se sont ensuite écoulés sans temps forts. Les Marocains n’avaient plus la force pour se rebiffer. La France a ainsi préservé son avantage et assuré sa qualification pour le plus grand des rendez-vous. Dimanche prochain, elle visera sa troisième étoile. Tout comme l’Argentine. Ça sera un match encore plus compliqué, mais la conquête mondiale est à ce prix.

Conakry Infos avec Football365

Facebook Comments
Print Friendly, PDF & Email
À LIRE AUSSI
English English Français Français