The news is by your side.

Col. Ibrahima Kalonzo Camara : ‘’Le 28 septembre 2009, j’étais en prison au PM3.’’

90

Ancien membre du secrétariat d’Etat chargé des crimes organisés et du grand banditisme, le colonel Ibrahima Kalonzo Camara a comparu mercredi devant le tribunal criminel de Dixinn délocalisé à la Cour d’appel de Conakry.

A la barre ce mercredi 16 novembre 2022, l’officier supérieur de la gendarmerie a dit qu’il n’a été ni de près ni de loin impliqué aux évènements tragiques du stade de Conakry.

Il déclare devant le tribunal qu’il était déjà en prison au PM3 le 28 septembre 2009 pour avoir détourné une somme de 48 millions de francs guinéens.

‘’Le 28 septembre 2009, j’étais en prison au PM3.’’, a-t-il déclaré.

Selon lui, il a été injustement cité par Sory Condé qui soutient l’avoir vu au stade le 28 septembre 2009, où selon lui, il dirigeait l’équipe des éléments du secrétariat chargés des crimes organisés. Des accusations que Kalonzo a rejeté du revers de la main, soutenant mordicus qu’il ne s’est jamais rendu au stade le 28 septembre 2009.

Et sur ce, il n’a pas manqué à citer plusieurs officiers supérieurs à titre de témoin, dont il sollicite d’ailleurs la comparution.

‘’Monsieur le président, en ce qui concerne les événements du 28 septembre 2009, je ne connais rien dedans. Je n’ai commis aucun acte et je n’ai négocié avec personne. Ce jour, j’étais en prison au PM3 sur ordre de mon chef de service, le colonel Moussa Thiégboro Camara pour un problème d’argent. Je suis entré en prison le 3 août 2009 pour sortir le 06 novembre 2009 grâce à l’intervention du colonel Tamba Gabriel Diawara. Je suis resté en prison pendant 3 mois et 3 jours. Donc, je ne connais absolument rien des événements du 28 septembre 2009. Je ne me suis pas rendu au stade (…).’’, a soutenu le colonel Ibrahima Kalonzo Camara.

Mohamed Sylla

Facebook Comments
Print Friendly, PDF & Email
À LIRE AUSSI
English English Français Français