The news is by your side.

CNT : Le Premier ministre présente la politique générale de son gouvernement

les Annonces 224
646

Le premier ministre, chef du gouvernement, Bernard Goumou a présenté ce mercredi 14 décembre 2022   le programme politique du gouvernement qu’il dirige depuis le 5 septembre 2021. La cérémonie s’est déroulée à l’hémicycle du palais du peuple en présence des membres du gouvernement, des représentants des institutions républicaines, de la société civile, les coalitions des partis politiques, des corps diplomatiques accrédités en République de Guinée.

Dans sa communication, le premier ministre, Bernard Gomou est avant tout revenu sur le contexte qui a prévalu la prise du pouvoir le 5 septembre 2021.

Plus loin, le locataire du palais de la colombe a énuméré les réalisations effectuées depuis l’avènement du CNRD au pouvoir.

Une occasion mise à profit par Bernard Gomou de détailler le document de Programme de Référence Intérieur (PRI) en ce moment en examen au CNT. Et selon lui, ce programme sera mis en œuvre sur une durée de trois (3) ans. Pour le budget 2023, l’accent particulier a été mis, selon le premier ministre, sur l’amélioration de la gouvernance des services de l’Etat.

Selon lui, la première année de la mise en œuvre du PRI, le gouvernement a inscrit dans la loi de finances (PLF) 2023, les actions suivantes :

-Apporter un soutien à l’activité et aux ménages à travers la mise en œuvre du plan de relance économique (PRE)

-Porter le taux de croissance de notre économie à environ 5,7 % du PIB en 2023 et 6,4% en 2024

-Stabiliser le taux d’inflation à 10,3% en 2023 et 9,3% en 2024

Selon le chef du gouvernement, l’amélioration de la qualité des dépenses sera traduite par :

Les dépenses totales qui se situeront à 36 050 milliards en 2023 dont 15 285 milliards de dépenses d’investissement, soit 44%. Il faut noter que pour la première mise en œuvre du chronogramme de la transition, 97 milliards GNF seront affectés au recensement général de la population et 400 milliards GNF à la préparation des élections. Exceptionnellement, 130 milliards de GNF seront affectés à l’assainissement et 1200 milliards aux services déconcentrés.

« Notre budget s’établira autour de 4% du PIB pour les deux prochaines années permettant ainsi de dégager un espace budgétaire en vue du financement soutenable de nos politiques sociales et infrastructurelles

Pour le budget 2023, nous avons mis l’accent particulier sur l’amélioration de la gouvernance des services de l’Etat. A ce titre, il s’agit de poursuivre la réforme des marchés publics à travers notamment la relecture des textes sur la commande publique, l’amélioration des procédures de passation des marchés publics et la dématérialisation des opérations de paiement, d’améliorer la capacité d’absorption des projets d’investissements publics, de finaliser et d’opérationnaliser la chaîne d’exécution budgétaire des services déconcentrés. », explique le PM Gomou

 

Mohamed Sylla

Facebook Comments
Print Friendly, PDF & Email
À LIRE AUSSI
English English Français Français