The news is by your side.

Aboubacar Soumah du SLECG : « Je pense que les résultats du BEPC reflètent les réalités du terrain. »

85

Après la publication officielle lundi des résultats du BEPC par le ministère de l’Enseignement préuniversitaire et de l’Alphabétisation, le secrétaire général du SLECG, Aboubacar Soumah a donné son avis sur cette actualité.

Selon lui, les résultats publiés reflètent effectivement les réalités du terrain dans le système éducatif.

« Le résultat qui est donné reflète la réalité du terrain. C’est effectivement le résultat de l’échec du système éducatif depuis une décennie, parce que ce ne sont pas des élèves qui sont rentrés cette année à l’école qui ont été évalués. C’est plutôt des élèves qui sont à l’école depuis 10 ans. Donc, c’est une évaluation qui s’étend sur les dernières 10 années ; ce qui fait que c’est un échec total du système éducatif guinéen qui, aujourd’hui, se manifeste par ces différents résultats. », a-t-il déclaré.

Le syndicaliste soutient qu’au niveau des examens nationaux, les évaluations ont été faites de façon très sérieuse.

« Cette année, les évaluations ont été faites de façon très sérieuse, contrairement à l’année dernière, où il y a eu des fuites pendant les différents examens. Il y avait eu beaucoup de fraudes. Les candidats avaient beaucoup de facilité, contrairement à cette année où les choses ont été serrées conformément aux règlements généraux. Et, c’est ce qui se doit. On doit faire en sorte que les résultats obtenus reflètent effectivement la valeur du niveau des élèves. C’est ce qui a été fait cette année. J’encourage cela. », a indiqué Aboubacar Soumah.

Par ailleurs, le secrétaire général du SLECG a invité les autorités de l’éducation à continuer dans cet élan de réforme du système éducatif.

Quant aussi, aux enseignants, Aboubacar Soumah les invite à prendre conscience que rien ne sert à faire passer un élève d’une classe à une autre s’il n’a pas le niveau.

« Faire passer un élève qui n’a pas de niveau va au détriment du développement de la Nation. », a-t-il conseillé.

Ansou Bailo Baldé

Facebook Comments
Print Friendly, PDF & Email
À LIRE AUSSI
English English Français Français