The news is by your side.

Deux commissaires issues de l’UFDG désapprouvent le chronogramme de la CENI

78

[dropcap]D[/dropcap]eux commissaires de la CENI ont donné vendredi, au cours d’une conférence de presse, leur position sur le nouveau chronogramme publié mardi 10 mars par l’organe chargé d’organiser les élections en Guinée.

biya dialloIl s’agit de la vice-présidente Fatoumata Biya Diallo et de Fatoumata Fafa Baldé, toutes issues de l’UFDG, qui ont désapprouvé le nouveau chronogramme rendu public par la CENI.

Pour Biya Diallo, malgré l’obligation de réserve qui devrait animer l’esprit de tout commissaire, il est important pour elles de sortir de leur mutisme pour dénoncer ce chronogramme, qui selon elle, est contraire à toute déontologie d’un organe de gestion des élections dans un pays.

‘’La retraite de Kindia devait être uniquement axée sur l’élaboration du chronogramme des deux élections dont la présidentielle devrait être la première avant les élections locales’’, a-t-elle rappelé.

‘’Mais force est de constater que le mode opérateur de la CENI à Kindia a été en totale contradiction avec toute déontologie d’un organe de gestion des élections dignes de ce nom. Car, dans le monde entier, l’organisation d’une élection est un processus professionnel qui se repose sur un cadre légal’’, a ajouté Mme Diallo.

Selon elle, pour corriger les difficultés enregistrées pendant les législatives où on pouvait compter plus de 1000 électeurs dans un bureau de vote, des experts de la CENI ont abattu tant de travaux pour qu’aucun bureau de vote n’excède 750 électeurs lors des prochaines échéances électorales.

Mme Biya Diallo a indiqué qu’il était convenu de maintenir pour ces élections, le nombre total des statistiques qui doivent rester le même que celles des législatives qui étaient à 5 millions d’électeurs.

‘’Il fallait maintenir ce nombre en faisant des réaménagements à l’interne pour la crédibilité des élections’’, a-t-elle dit.

En outre, Mme Diallo a révélé que le nouveau chronogramme de la CENI a été imposé aux commissaires sans aucun respect des valeurs démocratiques.

‘’Des décisions prises ailleurs voudraient nous imposer un agenda caché. Ce que nous refusons catégoriquement quel que soit le prix de ce refus. C’est une question d’honnêteté intellectuelle, de probité et d’intégrité comme nous le recommande notre serment’’, a-t-elle soutenu, ajoutant que les résultats du séminaire de Kindia ne correspondent pas aux valeurs pour lesquelles elles se battent.

‘’Il est temps pour tous les acteurs du processus électoral de réagir pour arrêter cette hémorragie, sinon nous avons bien peur que ce ne soit trop tard pour notre peuple’’, a lancé Fatoumata Biya Diallo.

Dans leur intervention, les commissaires Fatoumata Biya Diallo et Fatoumata Fafa Baldé ont dit que la retraite de la CENI à Kindia a été  un échec, pour la simple raison que le chronogramme publié ne fait pas l’unanimité.

Selon elles, ‘’la CENI a fait un travail de position et non technique’’.

Facely Diawara

Tel : 666 51 00 26

Conakryinfos.com

Facebook Comments
Print Friendly, PDF & Email
À LIRE AUSSI
English English Français Français